jeu.

15

janv.

2015

fin du Barbu. Place à la cuisine Cajun !

L'aventure du Barbu a pris fin ce 31 décembre, avec une petite larme à la clé.

12 années de travail ont ainsi pris fin.

Après quelques jours de travaux intenses (!) et l'arrivée du nouveau chef, Sarah, le nouveau restaurant C'ez Savoy vient d'ouvrir ses portes (enfin, juste le snack en rez-de-chaussée pour le moment).

Au menu, les 'tits becs (les tapas à la mode cajun), pêle-mêle, plein de bonnes choses : les Hush puppies nature ou aux écrevisses, le boudin cajun, le tic tac d'écrevisses, les champignons farcis, les gombos frits, le gratin d'épinards, les crevettes au four, la saucisse fumée maison... miam !

Pour faire passer tout ça, bières à la pression ou bouteille, vin, ainsi que toute une série de cocktails...

Ouverture des portes chaque soir à partir de 18 heures !


Pour en savoir plus :

http://www.facebook.com/restosavoy

http://sarahsavoy.com


mer.

03

déc.

2014

End of the story

Voilà, cela devait bien arriver.

Ce mois de décembre s'achèvera sur la dernière soirée du BarBu : un anti-réveillon, bien sûr !

Après quelques jours de travaux, c'est un tout nouveau concept qui prendra place, grâce à l'arrivée d'un nouveau chef.


C’ez Savoy ! proclamera la nouvelle enseigne, en l'honneur de Sarah Savoy, puisque c'est elle qui va prendre les commandes de la cuisine et proposer aux papilles de toute la région le premier restaurant cajun de Toulouse.


Au rez-de-chaussée, le snack proposera ses "Ptit Becs" à grignoter, accompagnés de bières américaines et de quelques bons vins d'ici.

La cave, elle, sera dévolue au restaurant : amateurs de gastronomie, notez bien ce nouveau lieu de rendez-vous. Jambalaya et autres Gumbos vous transporteront à coup sûr au cœur de l'"Acadiana" !

0 commentaires

sam.

08

nov.

2014

Fin du spectacle...

Après deux soirées très sympa, pendant lesquelles la Compagnie du Dragon a pu faire étalage de tout son savoir-faire et susciter force éclats de rire, l'aventure s'achève ici.

Des "contraintes administratives" nous imposent de ne pas donner suite à la série prévue.

En espérant pouvoir proposer de nouvelles soirées, sur un format différent, un jour prochain.

0 commentaires

mar.

22

avril

2014

Ménage de printemps

Une nouvelle carte, une nouveau menu, une nouvelle présentation de table... le BarBu vient de faire son ménage de printemps !

Viendez découvrir cette excellente petite salade de calamars marinés qui se marie si bien avec notre désormais classique tartare de saumon. A moins que vous ne préfériez le confort d'un menu tout compris à 23€ ?

Pour accompagner tout cela, nous avons sélectionné un élégant rosé du Frontonnais. Vous nous en direz des nouvelles...

0 commentaires

lun.

13

janv.

2014

Quand la TVA, tout va (comprenne qui pourra...)

Tiens, la TVA vient d'augmenter ce premier janvier. La baisse initiale à 5,5%, négociée à l'époque moyennant des engagements d'investissements, d'augmentation des salaires et de baisse des prix, est passée subrepticement à 7% puis, donc, à 10%. Bien. Mais que fait-on alors, pour maintenir nos restaurants en vie ? On fait marche arrière nous aussi en augmentant les prix ? En baissant les salaires ? En désinvestissant ? Ah ben non, ce n'est pas prévu tout ça. Je n'ai plus qu'à revendre ma Porsche alors...

0 commentaires

sam.

14

déc.

2013

Voilà que l'on se met à suggérer maintenant !

Le BarBu, c'est bien connu, c'est une soupe de saison bien mitonnée et une quantité de plats au choix. C'est aussi un menu pour les grosses faims. C'est, enfin, toujours allais-je dire, la possibilité de déguster le soir la soupe et un bon plat du jour pour 12,50€, seulement.

Le BarBu, c'est en plus, maintenant, une suggestion du moment. Des plats qui se démarquent de notre carte et qui permettent à nos cuisiniers de faire travailler leur imagination, pour leur plus grand plaisir... et celui de nos clients par la même occasion.

0 commentaires

sam.

14

déc.

2013

2014 : nouvelle valse de TVA ?

La TVA sur les vins et alcools va passer de 19,6 à 20%, tandis que la TVA générale va bondir, elle, de 7 à 10%.

Notre grille de prix va-t-elle en souffrir ? Pour le moment, les calculettes s'agitent frénétiquement. Vous en saurez davantage bientôt...

0 commentaires

jeu.

27

déc.

2012

L'anti-réveillon est de retour !

Mais oui, pas d'inquiétude ! Vous l'avez apprécié l'année dernière, le voici de retour, l'anti-réveillon du BarBu. Vous ne connaissez pas ? C'est simple : tout est comme d'habitude. Pas besoin de sortir votre vison ou votre robe à paillettes, venez comme vous le sentez, en couple, en famille ou entre amis. Pensez à réserver, par contre, le restaurant est vaste certes, mais pas extensible ;-)

Ah oui, vous paierez tout de même 10% en plus sur l'addition, pour l'aimable personnel réquisitionné ce soir-là.

Evidemment, si vous êtes adepte de la danse du canard, coiffé d'un bonnet en carton, cette news n'est pas pour vous, vous l'aurez compris...

1 commentaires

jeu.

26

nov.

2009

Soirée spéciale "+10%" en vue...

Arghhh !

Au secours ! Les revoici, les mirlitons, les déguisements ridicules, les confettis, la mousse de foie gras et le champagne-vinaigre, les menus à 100€ et les animations endiablées dignes de "tournez manège".... Vous avez compris, je vous parle du réveillon de fin d'année !

 

Mais que faire ce 31 décembre ? Inviter vos 12 potes dans votre 2 pièces ? Louer une salle en banlieue ? Se battre pour faire les courses, passer la journée à faire la tambouille et finir éreinté(e) quand la fête démarre ?

 

Que nenni. Venez tout simplement célébrer l'anti-réveillon au BarBu :

pas de menu ni de tarif spécial (il vous en coûtera simplement 10% de plus sur l'addition pour le personnel mobilisé ce soir-là), mais par contre du vrai foie gras, un champagne "petit producteur" à la bouteille ou à la coupe, et l'ambiance cool du BarBu en prime...

Il est bien entendu prudent de réserver !

1 commentaires

lun.

13

juil.

2009

Travailler plus pour gagner moins...

Ah, cette bonne vieille TVA à 5,5% ! Avec quelle impatience l'attendait toute la profession ! Le voici enfin, le fameux "bol d'air" tant attendu de nos trésoreries exangues !

Mais ? Mais ? Voilà qu'elle n'arrive pas toute seule, la bougresse ! Déjà, pour lui faire un peu de place, on donne un grand coup de pied aux allègements de charges sociales.

Puis, on négocie les "compensations". Tiens, personne n'avait pourtant évoqué de compensation, jusque là... Enfin, pas le choix : voyons donc.

D'abord, les compensations tiennent en 3 points : les prix, les investissements et les embauches. Baisser les prix, pourquoi pas ? Bien sûr,  c'est plus facile pour ceux qui les avaient augmentés récemment. Les autres, et bien tant pis pour eux... D'un autre côté, cela peut encourager certains clients au pouvoir d'achat érodé par la crise à reprendre un peu plus fréquemment le chemin du restaurant. Bien entendu, rien n'empêchera cetains petits malins parmi nos confrères de diminuer les portions servies en même temps que le prix ttc...

Investir paraît déjà plus tendu : soit on a besoin de nouveaux matériels, soit ceux que l'on a déjà conviennent. Je connais peu de chefs d'entreprise qui investissent sans visibilité et comme, pour le  moment les fréquentations sont en chute libre... parlons donc embauche ! Illogique ? Apparemment pas : alors que nous sommes en pleine déconfiture au niveau fréquentation, la profession est sensée embaucher 40.000 personnes supplémentaires en 2 ans ! Davantage de personnels pour servir moins de clients... C'est comme si on avait imposé à l'industrie automobile de procéder à 500.000 embauches en échange des soutiens en trésorerie. Bizarrement, ce sont plutôt les plans sociaux qui se mulitplient... comprenne qui pourra.

1 commentaires

ven.

29

mai

2009

Une soif de nouveautés...

Et oui, les beaux jours arrivant, nous nous sommes courageusement attaqués à la carte du BarBu ! Un moment toujours un peu délicat : vous êtes souvent des habitués du BarBu, et nombre d'entre vous n'apprécieraient guère de voir disparaître son plat fétiche de la carte !

Aussi avons-nous décidé de ne rien enlever mais, au contraire d'ajouter deux nouveaux plats ! A y être, nous avons aussi assemblé un véritable menu de "fête" ainsi qu'un menu complet pour les enfants, que nous voyons de plus en plus souvent accompagner leurs parents au restaurant.

Enfin, la carte des vins n'est pas en reste avec l'adjonction de plusieurs vins régionaux de haute tenue !

Des surprises, donc, et en nombre. Il nous reste plus qu'à venir les découvrir par vous-même, et bien entendu, de nous faire part de votre appréciation...

0 commentaires

mar.

19

mai

2009

Qu'est-ce qu'il est sympa, ce petit rosé !

Enfin, paraît qu'il disent "rousé" aux alentours de Bergerac !

Parce que, pour tout dire, pour un rosé, il est bien loin des canons marketing, qui n'imaginent plus le rosé qu'évanescent, limite blanc. Ce Jonc Blanc, lui, affiche une couleur très soutenue, sans équivoque possible !

Mais alors, à la dégustation, quel fruité, quelle rondeur, quelle fraîcheur !

C'est bien simple, moi qui écris ce billet et qui suis en règle générale très loin d'être un fana des rosés, et bien je me verrais bien passer l'été avec celui-ci, pour une fois...

Vous l'aurez compris, c'est un Bergerac du Château Jonc Blanc, il se nomme "l'heure osée" (je sais, il fallait l'oser celle-là), il affiche 13° et c'est le rosé de l'été au BarBu !

0 commentaires

Astuce: pour enlever cette publicité Jimdo, jetez-donc un oeil sur JimdoPro... ;-)

Informations ici